CEPH

© La Maison Passive / Benoît Rajau

FORMATION CONCEPTEUR EUROPÉEN BÂTIMENT PASSIF

La conception d’un bâtiment passif nécessite un savoir-faire spécifique. Afin de répondre à la demande grandissante de constructions passives, la formation CEPH apporte tous les éléments nécessaires aux professionnels qui veulent développer ce type de constructions.

Contenu

Les 10 jours du cursus se découpent en 9 modules vous permettant d’aborder les principes du Bâtiment Passif, ses aspects techniques (enveloppe, ventilation, ECS, fenêtres), le logiciel de calcul PHPP mais également ses aspects économiques.

La formation CEPH est reconnue à l’échelle européenne, et par le RGE. Elle se clôture par un examen qui vous permet d’acquérir le titre de Concepteur Européen Bâtiment Passif.

Modalités

D’une durée de 10 jours, la formation est au tarif de 3 120 € TTC.

Elle est éligible aux prises en charge OPCA, Pôle Emploi, CPF (ex DIF) et FAFIEC. Toutes les modalités de prise en charge sont expliquées dans le guide « Financer sa formation ».

A qui s’adresse la formation CEPH ?

  • Aux entreprises du bâtiment, architectes, ingénieurs, maîtres d’œuvre, bureaux d’études… Et à tous ceux que la construction passive intéresse, bien sûr.
  • A noter qu’il est souhaitable d’avoir une base en calculs thermiques.
  • L’examen est ouvert à tous.

Quand et où ont lieu les formations ?

Elles ont lieu tout au long de l’année en région parisienne ainsi que partout en France, comme en région lilloise, à Clermont-Ferrand, à Rennes, à Saint-Etienne, en Savoie… La Maison Passive délivre également des formations au Luxembourg.

Retrouvez toutes les dates de formation sur la page dédiée de la boutique.

S'inscrire

Quand et où a lieu l’examen ?

L’examen a lieu 4 fois par an, principalement en Ile de France.
Télécharger le règlement de l’examen.

Retrouvez toutes les dates d’examen sur la page dédiée de la boutique.

S'inscrire

Une formation européenne diplômante

concepteur logoCette formation est proposée depuis 2009 dans 9 pays européens, dont la France. Elle permet de rejoindre les rangs des professionnels reconnus en matière de conception passive, et ce, à l’échelle européenne. L’examen passé en fin de session est identique à tous les pays d’Europe, et est mis au point par le Passivhaus Institut de Darmstadt.

Le professionnel qui obtient le diplôme CEPH est référencé dans la base de données européenne des concepteurs Bâtiment Passif. La base de données est très utilisée par les investisseurs, les promoteurs et les maîtres d’ouvrages, à la recherche de réelles compétences en matière de construction passive.

En savoir plus sur les titres « Conseiller » et « Concepteur ».

Le CEPH et la mention RGE

Depuis 2015, l’Ademe, et plusieurs autres organismes, conditionnent certaines de leurs aides. Pour en bénéficier, les études devront être réalisées par au moins un professionnel bénéficiant d’un signe de qualité RGE.
Qu’est-ce que le RGE ? Il s’agit de la mention « Reconnu Garant de l’Environnement », délivrée par l’OPQIBI.

Depuis 2014, la formation CEPH vous permet de prétendre aux qualifications « RGE études » dans le domaine de l’enveloppe du bâtiment.

Le RGE est délivré sur dossier, au vu de plusieurs critères. Le CEPH vous permet de remplir l’un d’entre eux, le critère « Formation », mais n’est pas suffisant pour obtenir systématiquement la mention RGE.

Plus d’information sur le site de l’Ademe.

96 % de satisfaction pour les stagiaires

Une enquête menée par La Maison Passive durant l’été 2016 a montré que la formation avait répondu aux attentes professionnelles pour 96 % des stagiaires, permis à 77 % d’entre-eux d’évoluer professionnellement (en devenant gérant pour 34 % ou en décrochant un poste ou un contrat pour 21 %).
Elle a aussi un impact positif sur les demandeurs d’emploi qui suivent le cursus : leur nombre est divisé par 5 à l’issue de la formation.

Retrouvez l’enquête en intégralité en cliquant ici.

Le CEPH et le projet exemple

Outre la formation, il est possible, sous certaines conditions, d’acquérir le titre CEPH par le biais d’un bâtiment exemple. Celui-ci doit être certifié, et vous devez pouvoir prouver que vous avez pris une part active à sa conception.

Par ailleurs, si vous souhaiter renouveler votre titre, cela est également possible via ce processus. 

Pour en savoir plus sur ce le CEPH et le projet exemple, cliquez ici à ce procédé.

Si le titre n’est renouvelable qu’une fois par ce biais, le Passivhaus Institut offre d’autres possibilités de renouvellement à lire dans le règlement d’examen.

Plus d’info sur le CEPH ?

Nous contacter

Pôle formation
01 45 08 13 35
secretariat@lamaisonpassive.fr

Retrouvez la formation CEPH dans le catalogue de formation.