7 étages de logements collectifs sans émissions de CO2 à Berlin : lauréat des Passive House Awards

Achevé en 2013 par les architectes de Deimel Oelschläge, cet immeuble résidentiel est l’illustration d’une vérité de plus en plus fondée : le secteur du bâtiment est un acteur majeur de la transition énergétique.

En effet, ce bâtiment de sept étages et d’une surface totale de 2535m² ne génère aucune émission de CO2, et connaît une balance énergétique annuelle positive.

Nullemissionshaus-Boyenstrase-Deimel-Oelschlager-Architekten-1

Une prouesse technique

Créer un immeuble positif de cette taille, tout en conservant une consommation totale en énergie primaire ne dépassant pas les 72 kWh/m².an) n’a été possible que grâce à l’alliance du passif et des technologies productrices d’énergie.

En effet, les façades du bâtiment sont composées de panneaux de bois isolés par 24 cm de cellulose, et de fenêtres triple-vitrage basse émissivité avec cadre en bois et aluminium. De ce fait, les besoins énergétiques de chauffage du bâtiment sont extrêmement faibles (8 kWh/(m².an)) : les seuls radiateurs installés sont les sèches-serviettes, et ce uniquement pour des raisons de confort.
Ces besoins de chauffage sont entièrement assurés par un dispositif cumulant un récupérateur d’eaux usées avec une pompe à chaleur dans chaque salle de bain et une ventilation double-flux semi centrale (85 % d’efficacité). Le reste des besoins en énergie est assuré par des panneaux photovoltaïques.

deo_boyen34__c__andrea_kroth_MG_4624_klein

Un bâtiment pensé pour le confort

Ce n’est plus à prouver : les normes de construction passive intègrent une prise en compte supplémentaire du confort des occupants par rapport à un bâtiment traditionnel.

Ainsi, l’isolation est pensée de manière à ce que le flux d’air et la température de chaque appartement puissent être régulés indépendamment des autres unités, assurant ainsi à chaque occupant un confort optimal.
De plus, l’immeuble entier a été pensé comme un exemple écologique : les architectes ont opté pour un toit vert, et toujours dans le même esprit, ont installé en lieu et place d’un parking un parking à vélo.

Enfin, l’idée de partage a également été prise en compte, de vastes espaces ouverts ayant été aménagés : une terrasse sur le toit, un jardin, et un grand rez-de-chaussée. La régulation individuelle de la circulation de l’air de chaque appartement permet de satisfaire tout type de locataire (familles, seniors, jeunes étudiants, etc.).

L’architecture favorise ainsi une communauté multi-générationelle, faisant du projet de Deimel Oelschläger Architekten Partnerschaft un exemple à la fois architectural, énergétique, écologique et social.

Autant de qualités qui ont valu au projet d’être lauréat des Passive House Awards 2014, dans la catégorie Bâtiment Collectif.

boyen-_2_

Retrouvez plus d’informations techniques sur bddmaisonpassive.fr.

Cet article vient clotûrer notre série sur les bâtiments exemplaires récompensés lors des Passive House Awards 2014. Nous espérons qu’elle vous a plu !