Formation CEPH : 96 % de satisfaction

La formation CEPH est la formation-phare de l’association.
Une récente enquête a conclu qu’elle avait répondu aux attentes professionnelles pour 96 % des stagiaires, permis à 77 % d’entre-eux d’évoluer professionnellement (en devenant gérant pour 34 % ou en décrochant un poste ou un contrat pour 21 %).
Elle a aussi un impact positif sur les demandeurs d’emploi qui suivent le cursus : leur nombre est divisé par 5 à l’issue de la formation.

Retour en chiffres et en images sur cette enquête.

Évaluer l’utilité de la formation CEPH

concepteur logoEn 2009 naissait la formation Concepteur Européen Bâtiment Passif (CEPH), fruit d’un travail collectif entre 9 pays, afin de développer une formation commune sur le thème de la conception passive.
7 ans plus tard, de juillet à septembre 2016, nous avons mené une enquête de satisfaction, afin de savoir ce que cette formation avait apporté au 600 stagiaires ayant suivi le cursus.
Plus de 120 stagiaires ont répondu spontanément à cette enquête.

La formation a-t-elle répondu à leurs attentes personnelles autant que professionnelles ? Que deviennent-ils après la formation ? Quels sont les apports de la formation CEPH au quotidien ?

L’enquête se déroule en 3 parties :

  • l’avant-formation,
  • la situation du stagiaire 3 mois après la formation
  • la situation du stagiaire au moment où l’enquête a été réalisée (cet été)

La situation des stagiaires avant la formation

L’enquête débute avec un état de la situation des stagiaires alors qu’ils allaient suivre la formation CEPH.
Les principales raisons les ayant incités à suivre la formation sont :

  • l’amélioration de leurs compétences professionnelles, pour 93 %
  • la réponse à une demande d’un client, pour 26 %

ceph-1Avant leur formation, les stagiaires venaient principalement de TPE (entreprises de 1 à 9 personnes), pour 62 % ; ou de petites entreprises (10 à 49 personnes), pour 13 % des participants.
À noter que la reconversion professionnelle représente 16 % des participants.

ceph-2
Enfin, leur situation professionnelle à l’époque se répartit principalement entre détenteur d’un CDI, pour 52 % ; et gérant, pour 25 % des participants.

ceph-3

La situation des stagiaires 3 mois après la formation

Nous avons voulu en savoir plus sur l’apport de la formation au parcours professionnels des stagiaires, et ce, dès 3 mois après la formation.

Les résultats parlent d’eux-mêmes :

  • La formation a répondu aux attentes professionnelles pour 96 % des stagiaires
  • La formation a permis à 77 % des stagiaires d’évoluer professionnellement

Cette évolution professionnelle se cristallise sur deux points en particulier :

  • L’évolution de la carrière dans le domaine de compétences du stagiaire, pour 64 %
  • Un contrat ou un poste décroché pour 21 % des stagiaires
  • Un changement de poste à caractère évolutif, pour 14 % des stagiaires
ceph-4

La situation des stagiaires au moment de l’enquête (été 2016)

Le changement de situation professionnelle après la formation est là aussi flagrant.

S’ils étaient 52 % à être en CDI avant la formation, ce chiffre passe à 55 % après la formation.
Les gérants sont plus nombreux : de 25 %, ils passent à 35 % après la formation.
Quant aux demandeurs d’emploi, ils représentaient 10,5 % avant la formation, ce chiffre tombe à 2 % après la formation.

ceph-5

La formation CEPH ? Ce sont nos stagiaires qui en parlent le mieux

Voici quelques témoignages de stagiaires CEPH reçus lors de l’enquête. Peut-être pourront-ils vous inspirer pour votre prochaine évolution professionnelle ?

 » La formation CEPH présente un réel intérêt autant sur la conception passive à proprement parler que sur la conception réfléchie et intelligente d’un bâtiment plus standard type RT 2012.
Les notions techniques présentées aux stagiaires durant la formation demandent un niveau de compétences préalable minimum dans la thermique du bâtiment pour être assimilées rapidement, ce qui est plutôt gratifiant lorsque, comme moi, on vient de terminer un cursus d’ingénieur.
Il m’est possible désormais d’être réellement percutant auprès de mes clients lorsque l’on réfléchit ensemble sur des problèmes éventuels de condensation, de pont thermique, de qualité de l’air intérieur… Ce qui est très appréciable sur le plan professionnel !
Sur le plan personnel, je compte maintenant concevoir une maison passive car je suis complètement conquis par ce type de maison et le confort procuré à l’exploitation. 
 »
Jérémy Lebrêne, Ingénieur d’affaires et thermicien chez Stylénergie

«  La formation CEPH m’a complètement convaincu sur l’intérêt de construire passif. Elle m’a apporté un autre regard sur la façon de construire avec de nouvelles techniques. J’y ai créé des liens avec des confrères, qui étaient dans la même démarche que moi, avec les mêmes préoccupations. J’ai amélioré mes compétences techniques et mon expertise (étanchéité à l’air, VMC, etc.).
Mon diplôme est un très bon argument de distinction qualitatif par rapport à mes concurrents.  »
Thierry Giambelluco, Gérant de BEbio-Construction

« Ayant une formation électrique, j’ai pu apprendre énormément de détails sur la physique thermique. En effet, la conception des bâtiments passifs est beaucoup plus détaillée,  plus poussée que celle de la RT 2012, ce qui permet de délivrer au client des bâtiments ayant les performances annoncées. La formation CEPH m’a permis d’ouvrir mon esprit à une autre façon de penser et travailler, bien en avance sur ce que l’on connaît en France. Elle va me permettre peut-être de changer de carrière, pour basculer dans un domaine d’avenir. »
Damien Ducos, Assistant responsable d’affaires chez Ineo Aquitaine

Retrouvez l’intégralité des chiffres de cette enquête dans le document récapitulatif, à télécharger ici.

Retrouvez toutes les informations sur la formation CEPH en cliquant ici.