E+C- et passif, le pari gagnant de Malaunay

Inaugurée en février 2017 en présence de la ministre du Logement et de l’Habitat Durable, Emmanuelle Cosse, la résidence Alizari de Malaunay figure parmi les plus performantes réalisations passives labellisées l’an passé. Le bailleur social Habitat 76 à l’initiative de ce projet a donc enrichi son parc avec cette résidence de 31 logements sociaux qui propose des services partagés pour les occupants. La Maison Passive revient en détail sur cette innovation sociale et technique.

Un contrat rempli haut la main !

Déjà labellisé territoire à énergie positive pour la croissance verte, Malaunay, commune de 6 000 habitants, s’est offert un véritable fleuron de la construction passive aux ambitions très élevées !

Source : Atelier des deux Anges

Cette nouvelle résidence, dont la conception a été orientée pour répondre aux performances énergétiques des plus exigeantes, s’appuie sur la compacité des bâtiments, la maîtrise des apports solaires et des orientations, et la gestion des énergies renouvelables. En effet, les murs extérieurs en béton ont été isolés par l’intérieur et par l’extérieur afin de limiter les pertes thermiques. En parallèle, la toiture terrasse et le plancher bas bénéficient d’une isolation performante. Les baies vitrées quant à elles sont présentes sur les 4 orientations du bâtiment en triples vitrages avec lame d’argon.

Côté équipement, le bâtiment est chauffé par une chaudière bois collective associée à du soufflage d’air. Le renouvellement de l’air est réalisé par une ventilation double flux dans chaque logement. Enfin, une installation photovoltaïque a été installée en toiture.

Fort de ces performances en matière de production d’énergie, de faible émission de GES, pour une consommation énergétique totale de 18,5 kWh/m²/an. La résidence a logiquement obtenu la labellisation Bâtiment Passif doublée du niveau E3C2 de la démarche E+C- !

 

Exemplaire jusqu’au BIM !

En plus d’avoir reçu les honneurs d’une présence de prestige pour son inauguration, le projet s’était déjà distingué lors de la cérémonie du BIM d’Or organisé par Le Moniteur. Ceux-ci distinguent les meilleures pratiques actuelles dans l’utilisation de la maquette numérique. Ainsi dans la catégorie « projet neuf inférieur à 5 000 m2 », le projet de la Résidence Alizari de Malaunay mené avec Habitat 76, a été désigné lauréat en 2016.

Dans le cadre de cette construction, le BIM a servi à la comparaison des offres et à la validation du projet par le Maître d’Ouvrage, à la réalisation des études de conception et d’exécution. Il continue aujourd’hui à être utilisé pour la gestion de patrimoine grâce à l’intégration des données de la maquette dans le logiciel dédié du Maître d’Ouvrage.

Le Passif au service du « vivre ensemble »

Outre des performances énergétiques de haut niveau qui engendrent des économies substantielles particulièrement bienvenues pour les occupants de logements sociaux, le mode de fonctionnement proposé est lui aussi très ambitieux et novateur.

En effet, dans le but d’agrémenté le confort des occupants, de favoriser la mixité sociale et d’offrir davantage de possibilité sur leur lieu de vie, une buanderie équipée, une chambre d’invité, et un local résidentiel commun qui permet d’accueillir des prestataires de services pour les résidents est accessible à tous.

En dehors, ce sont des jardins potagers, des lieux de promenades et une voiture électrique qui sont mis à disposition. L’ensemble de ces prestations est partagé de façon commune avec une résidence pour personnes âgées de 61 appartements, rénovée au niveau BBC.